Aréna municipal

Le 2 décembre 2018

Refus de la subvention:

ce que le maire ne veut pas que vous sachiez

 

Rappel des faits : lors de la séance du conseil du 4 septembre 2018, nous avons demandé au maire pourquoi la demande de subvention pour le nouvel aréna a été refusée. Il a répondu que (sic) "c’est parce que la Ville est trop bien gérée", insinuant qu’elle est si bien gérée qu’elle n’a pas besoin de subvention.

Or 3 sources proches du dossier nous ont assuré que c’est plutôt parce que la Ville a déposé sa demande en retard et qu’il ne restait plus de fonds disponibles dans le programme du gouvernement. Pour en avoir le cœur net, nous avons demandé à la Ville une copie de la lettre du ministère justifiant ce qu’il en est, mais elle a refusé de nous la fournir (lien).

Nous avons donc dû avoir recours directement au Bureau de la secrétaire générale, responsable de l'accès aux documents du MAMOT. L'ayant obtenu, nous vous invitons à la consulter ci-dessous. Elle confirme que c’est bel et bien parce que les fonds étaient épuisés que la Ville a essuyé une fin de non-recevoir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le maire tente clairement d’induire les citoyens en erreur en prétendant que (sic) "c’est parce que la Ville est trop bien gérée". Rappelons que Place aux citoyens applaudit la construction d’un nouvel aréna, mais considère qu’il est scandaleux que le maire ne réponde pas franchement aux questions qui lui sont posées lors des séances du conseil, et qu’il faille donc recourir à de laborieuses demandes d’accès à l’information pour avoir l’heure juste.

Cet aréna, annoncé à 9.0 M$ et dont les coûts dépassent déjà 16.1 M$ (sans compter la deuxième glace) aura un impact direct sur vos taxes municipales. En tant que citoyens, nous nous attendons à ce que le conseil municipal fasse preuve de transparence dans ses orientations, au lieu de tenter de nous mettre des lunettes roses et de cacher la vérité.

MAMOT_aréna.jpg

Lire l'article précédent au sujet de l'aréna

facebook_logos_PNG19754.png

© 2020 Place aux Citoyens.