La Prairie-Sur-Le-Parc

Le 28 janvier 2020

Mise-à-jour au sujet des tours de condos de 26 étages: Place aux citoyens constate avec plaisir que suite à notre intervention et aux nombreuses réactions de votre part qu'elle a suscité, le projet de tours de condos de 26 étages a été retiré par l'entreprise qui en faisait jusqu'alors la promotion. Merci de nous suivre et de supporter un parti qui priorise la qualité de vie des citoyens. 

Le 23 janvier 2020

Des tours de condos de 26 étages à La Prairie?

Le visage de La Prairie pourrait bientôt changer de façon radicale, si l’on se fie au site internet de l’entreprise Broad Group. L’entreprise, détenue par des intérêts asiatiques *, prévoit en effet construire deux tours de condos de 26 étages à l’ancien golf. Ce projet est décrit comme étant "en cours de développement". Les tours seraient annexées à la Plaza Rive-Sud (que l’on reconnait d’ailleurs au milieu du croquis). Broad Group envisagerait également deux autres tours, une de 10 étages et une de 6 étages:

https://www.broadgroup.ca/condominiums-project-in-la-prairie

 

 

 

 

Photo tirée du site internet de Broad Group

Rappelons que ce projet s’inscrit en plus des 2,300 unités d’habitations déjà annoncées à l’ancien golf:

http://empero.ca/portfolio-posts/la-prairie-sur-le-parc/

Il est fort à parier qu’un tel projet ne fera que contribuer à l’engorgement de nos infrastructures déjà fort sollicitées. Est-ce le début d’une transition vers un "Brossard 2.0"? Est-ce pour cela que nous sommes venus nous établir à La Prairie, pour assister à une explosion de sa population?

Contactée au sujet des tours de 26 étages, la Ville dément qu’elles puissent voir le jour, car le zonage n’autorise que 10 étages au maximum. Dans les circonstances, quoi penser des informations apparemment contradictoires qui émanent de la Ville et de Broad Group?

Dans le contexte des chantiers de construction qui se multiplient à La Prairie et la Ville étant friande de nouvelles taxes foncières, il n’est pas impensable qu’elle puisse envisager un changement de zonage pour accommoder ces tours. Ne s’est-elle pas empressée de changer l’affectation de la carrière dernièrement, ouvrant ainsi grand la porte aux promoteurs immobiliers?

Quant au golf, ceux qui ont assisté aux consultations publiques se souviennent qu’on leur parlait de 1,800 unités d’habitation, non pas de 2,300 unités ou plus. Et jamais il n’a été question de tours de 26 étages lors de ces consultations.

 

Comme prévient David Hanna, professeur associé au Département d’études urbaines à l’UQAM, "Une fois qu’on donne la permission de construire en hauteur, difficile de revenir en arrière":

https://www.ledevoir.com/societe/transports-urbanisme/523656/amenagement-les-ecueils-des-tours-a-logements-au-centre-ville.

Place aux citoyens continuera de suivre attentivement ce dossier afin d’en faire un enjeu, s’il y a lieu, aux prochaines élections municipales.

* source: Registraire des entreprises du Québec

Le 6 mai 2019

Le saviez-vous?

Le saviez-vous? La mise en marché des propriétés qui seront situées sur l'ancien golf est très avancée. Voir le vidéo ci-dessous pour plus d'information (durée 1m30s). 

Le 1er février 2019

 

Place aux citoyens a assisté à la consultation publique du 30 janvier 2019 portant sur l'Écoquartier TOD. Au delà des beaux discours sur les concepts de parcs, d'arbres et d'espaces publics, nous continuons d'avoir des inquiétudes par rapport à l'impact qu'aura ce développement résidentiel sur les infrastructures déjà fort sollicitées de la ville.

Nous demeurons perplexes face au fait que lors des premières consultations publiques, la Ville parlait de 1,800 unités d'habitation alors que le site du promoteur immobilier parle aujourd'hui de 2,300 unités (http://empero.ca/portfolio-posts/la-prairie-sur-le-parc/). Qui dit vrai?

Nous soulignons qu'interrogé à ce sujet, le maire n'a pas voulu répondre directement à notre question en ne faisant référence qu'à des notions de "densité par hectare".

"Ce sont trop souvent les promoteurs qui décident le développement des villes et trop d'élus trouvent plus facile de plier l'échine que de défendre les intérêts de leurs concitoyens." tiré de la page Facebook de Marilou Alarie, conseillère municipale de St-Bruno, 19 janvier 2019.

"Les municipalités font trop souvent semblant de planifier. Elles adoptent des documents pleins de belles intentions... Mais dans les faits, elles laissent la porte ouverte à n'importe quel projet qui rapporte des revenus fonciers." François Cardinal, La Presse, 19 janvier 2019.

Il est de notre devoir de demeurer vigilants afin d'assurer que les consultations publiques aient lieu en amont des prises de décisions. Place aux citoyen considère qu'il est primordial que la Ville diffuse de l'information pertinente et complète afin d'attribuer aux résidents de La Prairie une réelle capacité d'influence. Sinon, à quoi servent les consultations publiques?

Lire l'article précédent au sujet de La Prairie-Sur-Le-Parc

facebook_logos_PNG19754.png

© 2020 Place aux Citoyens.